les déchets - mairie-chateaufort78.fr

Aller au contenu

les déchets

Versailles Grand Parc met en œuvre une politique des déchets répondant à trois grands objectifs : la réduction des coûts, une diminution de la quantité de déchets produits et une amélioration du tri. Ces trois piliers sont intégrés au dispositif « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage » mis en place pour encourager la baisse de production, le recyclage et le réemploi des déchets tout en favorisant l’économie circulaire. Afin d’atteindre ces objectifs l’Agglo met en œuvre différentes actions de sensibilisation, de communication et des animations auprès des usagers.
 
CAMPAGNE D’AFFICHAGE NE RENDEZ PAS VOS DÉCHETS « SAUVAGES »
 
Face aux nombreux dépôts sauvages ramassés chaque année sur le territoire, Versailles Grand Parc a lancé cet été une nouvelle campagne de sensibilisation.
 
Des visuels humoristiques se sont invités ainsi sur les panneaux d’affichage, les bus et les réseaux sociaux, pour rappeler que 125 tonnes de déchets sauvages sont collectés chaque année par l'Agglo auxquels s’ajoutent 2375 tonnes par les 19 communes. L’occasion de rappeler également que les coûts de nettoyage sont supportés par les impôts des habitants ! Le réaménagement ou encore mise sous surveillance des sites touchés viennent encore alourdir la facture de ces incivilités.
 
Dégradation du paysage, pollution des sols et des eaux, dangers sanitaires, les dépôts sauvages, en plus d’être illégaux, entrainent de nombreuses nuisances. Tous les déchets déposés en dehors des lieux et/ou des temps de collecte dédiés sont dits « sauvages ». Déposer un sac poubelle à côté d'un point d'apport volontaire (PAV), ou mettre aux encombrants un réfrigérateur
 
constitue également des dépôts sauvages. En effet, les déchets d'équipements électriques et
 
électroniques (DEEE), tels que les réfrigérateurs par exemple, doivent être rapportés en déchèteries
 
ou aux permanences du samedi car ils contiennent des substances nocives et ne doivent pas être
 
déposés sur la voie publique. Il en va de même pour les déchets toxiques (peintures, solvants...)
 
retrouvés régulièrement sur les trottoirs.
 La déchèterie intercommunale de Bois d’Arcy est accessible gratuitement pour tous les habitants. De plus, le guide du tri, mis à jour tous les ans, est disponible en ligne sur versaillesgrandparc.fr
DÉCHETS VÉGÉTAUX : UNE COLLECTE QUI S’ADAPTE AUX SAISONS
 
Afin d’adapter le ramassage des végétaux aux périodes de production, Versailles Grand Parc a mis en place un nouveau rythme de collecte depuis décembre 2017.
 
Ainsi, les déchets végétaux sont collectés de façon hebdomadaire jusqu’au 15 décembre. Le service est ensuite interrompu, à l’exception d’une collecte spéciale maintenue en janvier (durant la semaine 2), pour les sapins notamment. La collecte hebdomadaire reprend ensuite la deuxième semaine de mars.
 
Ce nouveau rythme permet de répondre de façon plus adaptée aux besoins : chute de plus en plus tardive des feuilles, ramassage des sapins en janvier et besoin d’une reprise plus précoce des interventions hebdomadaires.
 
Attention ! Pas de collecte en février, le 1er mai, ni la semaine du 15 août en raison de la faible production constatée à ces périodes.
POINT D’APPORT VOLONTAIRES : LES DECHETS CE N’EST PAS SUR LE TROTTOIR
Pas moins de 878 points d’apport volontaires (PAV) pour le verre, les recyclables et les ordures ménagères sont implantés sur le territoire de l’Agglo. Malgré ce maillage très important, de nombreux dépôts sauvages continuent d’être retrouvés sur le trottoir à proximité des conteneurs.
 Cartons, encombrants, déchets déposés autour des bacs et non à l’intérieur transforment régulièrement les PAV en « mini-déchèterie ». Ces dépôts sauvages sont dommageables pour tous car ils détériorent le paysage et entrainent des surcoûts, répercutés sur la facture du contribuable, pour faire retirer et traiter ces ordures déposées illégalement. Tous les déchets électriques, toxiques (peintures, solvants) ou encombrants doivent donc être déposés en déchèterie ou lors des permanences organisées les samedis car ils nécessitant une dépollution et sont traités par des filières spécifiques
commune du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse
Retourner au contenu